Installation de purification et d'injection de biogaz (La Saunerie)

Inauguration d’une installation de purification et d’injection de biogaz

Viteos SA, en partenariat avec la station d’épuration des eaux usées de La Saunerie à Colombier, a inauguré sa première installation de purification et d’injection de biogaz. Cette dernière permet, depuis la fin de l’année 2018, de produire du biogaz local qui alimente le réseau de distribution de gaz naturel du canton de Neuchâtel. Grâce à un processus de purification du biogaz produit par les boues de la STEP de La Saunerie, Viteos propose une nouvelle production d’énergie renouvelable aux consommateurs neuchâtelois de gaz naturel.

« Suite à cette première pour Viteos, nous visons maintenant à augmenter régulièrement la part de biogaz produit dans le canton avec d’autres installations, » commente Remigio Pian, Directeur du département Énergies & Produits de Viteos. « Cela nous permettra de diminuer progressivement la quantité importée de gaz naturel issu d’énergie fossile, et de contribuer aux objectifs du canton concernant la chaleur issue de la biomasse. » L’installation miniaturisée qui entre dans un container est implantée dans l’enceinte de la STEP, et représente ainsi une solution envisageable pour de nombreuses collectivités publiques du canton. « À La Saunerie, nous pourrons produire jusqu’à 2,5 GWh par an, ce qui représente la consommation d’environ 250 ménages, » indique encore Remigio Pian.

Pour Viteos, la STEP de La Saunerie n’est qu’une première étape dans sa volonté d’augmenter la part de production régionale de biogaz pour le réseau de distribution de gaz naturel. Par ailleurs, l’entreprise multiénergie compense les émissions de CO2 de sa distribution de gaz naturel à 100% grâce à des certificats.

Le gaz renouvelable s’installe durablement dans le paysage énergétique régional

À l’heure où la consommation locale prend de plus en plus d’importance dans la plupart des produits de consommation, il semble nécessaire à Viteos de proposer des produits non seulement basés sur des certificats, mais avec une part de plus en plus importante de production neuchâteloise. Dans ce sens, d’autres projets de production et de purification de biogaz sont prévus dans le canton, valorisant les boues des STEP ou encore le lisier du bétail des exploitations agricoles. Dans un futur proche, Viteos espère pouvoir fournir quelques 12 GWh de biogaz par an, et ainsi participer à l’objectif de l’industrie gazière suisse qui est d’exploiter le potentiel de biogaz local pour la production de chaleur à hauteur de 30% d’ici 2030.

Pour plus d’informations :

Partager ce contenu

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email
Partager sur whatsapp