Chaufferie Berocad

Inauguration de la chaufferie Bérocad à Saint-Aubin-Sauges

Bérocad, la nouvelle installation qui alimente le chauffage à distance de Saint-Aubin-Sauges/Gorgier, a été inaugurée ce mercredi 21 novembre 2018. Grâce à un partenariat public-privé créé en 2013 entre la commune de Saint-Aubin-Sauges, la scierie Burgat et Viteos, l’installation a vu le jour en six ans. L’investissement total pour la réalisation de ce projet se monte à 16 millions de francs.

Fin 2006, suite à sa volonté d’étendre le chauffage à distance préexistant développé par l’entreprise Burgat SA, la commune a procédé à des études de faisabilité pour moderniser et développer son réseau. Le partenariat public-privé initié entre les trois acteurs a donné naissance à la société Bérocad début 2013. Aujourd’hui, après plus de six ans de travaux d’extension du réseau de chauffage à distance, dont deux ans de construction du bâtiment de la chaufferie intégrant deux chaudières à bois, la nouvelle installation est en service.

Une pièce maîtresse de la chaufferie Bérocad se situe au niveau du filtre-sécheur qui équipe l’installation. Ce filtre novateur, développé par l’entreprise OekoSolve et soutenu par l’Office fédéral de l’énergie, a le pouvoir de sécher les déchets de bois humides (biomasse) à l’aide des effluents gazeux, réduisant ainsi les émissions de particules fines. Cette innovation permet une réduction de la consommation de biomasse allant jusqu’à 15% et implique une diminution des mouvements de convoyage. Par ailleurs, la gestion d’un seul flux de cendre facilite également l’exploitation.

Pour alimenter la chaufferie, un convoyeur aérien long de 63 mètres relie la scierie Burgat aux chaudières de Bérocad. De plus, 11 km de conduites supplémentaires permettent aujourd’hui d’alimenter en chauffage à distance les hauts de Gorgier, ce qui porte à près d’une soixantaine le nombre de bâtiments connectés. Cela permettra une réduction des émissions de CO2 de l’ordre de 2’700 tonnes par an, représentant une substitution d’énergie fossile équivalent à un million de litres de mazout par de l’énergie renouvelable locale.

Projet porteur d’avenir pour la commune de La Grande Béroche, une évaluation du coût d’extension du réseau est actuellement pilotée par le Conseil d’administration de Bérocad. L’idée est d’interconnecter le chauffage à distance du centre de Gorgier aux infrastructures existantes pour densifier le réseau. D’autres immeubles seront également raccordés au réseau de chauffage à distance dans un futur proche, pour porter le nombre de bâtiments chauffés à plus d’une centaine, et ainsi valoriser davantage le bois des forêts de la région.

Partager ce contenu

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email
Partager sur whatsapp